15/03/2018

Zap-Médias: Récap Actualités (1-3/2018)

Zap-Médias: Récap Actualités (1-3/2018)
.
Actus, Infos, Politique, Economie, Société, Europe, USA, Russie, Zapping.

La rubrique ZAP MEDIAS revient sur des faits d'actualités diffusés par la presse sur tous supports médias. 
L' INFOTOX y ajoute un commentaire critique, contradictoire opposé à la "pensée unique", la propagande médiatique habituelle, un point de vue décalé le plus souvent pour souligner l'intox qui peut se cacher sous l'info. 
La liberté d'expression pour tous et toutes!.

.

Mars 2018.

Populisme: le concept fourre-tout pour discréditer l'opposition.


Commentaire de L' INFOTOX:

Populisme, racisme, fascisme.
La gradation subliminale qui, appliquée à tout(e) opposant(e) qui oserait défier l'européanisme béat, le mondialisme heureux, permet sa disqualification afin de le/la réduire au silence.
Sauf que tout(e) politicien(nne) est, par pur électoralisme indispensable à récolte de voix et donc de pouvoir, un(e) populiste!.
Le clivage n'est donc pas entre populistes et "démocrates" mais bien plutôt entre nationalistes, protectionnistes et européanistes, mondialistes, tous et toutes des démocrates.
L'ignorer (ou faire semblant) relève donc de la manipulation idéologique.

Populisme, l'anti "Politiquement correct"
Article à lire en cliquant sur ICI

---------------------

Italie: Des élections qui déplaisent à l'UE.


Italie, Politique, Europe,
Commentaire de L' INFOTOX:
La propagande européiste "démocratique" poursuit la désinformation qui convient aux intérêts médiatico-politiques en qualifiant de populiste tout parti qui ne se soumet pas à cette doctrine made in EU et de Fake News toute information qui contredirait la seule "vérité" diffusée par les médias, relais des politiciens, à destination des citoyens qui, d'ailleurs, s'ils osent exprimer un vote différent seront taxés d'imbéciles, au mieux, de racistes et/ou fascistes, au pire (Brexit, Trump, Catalogne, Italie...).
Ceci reflète toute la pauvreté d'un débat d'idées réprimé au point de devenir inexistant... hormis sur les réseaux sociaux, ce qui explique la volonté des "élites" de brider cette liberté d'expression qui les dérange... mais pour le bien du "peuple", évidemment.