17/01/2019

Parlement européen: Feu vert pour frapper au portefeuille les États membres qui violent la démocratie

Parlement européen: Feu vert pour frapper au portefeuille les États membres qui violent la démocratie  (LaLibre.be)

Commentaire de INFOTOX le Mag:

La dérive quasi totalitaire de l'UE qui, progressivement mais sûrement, réduit les libertés individuelles des citoyens (référendums non respectés) ajoute un niveau pernicieux à ce conditionnement "politiquement correct" en soumettant les Etats membres dont les orientations politiques ne correspondent pas avec l'idéologie intégratrice néo-soviétique au chantage (habituel) du Parlement made in UE de l'argent… en incitant, sans le dire formellement, les citoyens, ces "cons" incultes qui se laisseraient duper par des thèses "populistes", à (bien) voter s'ils veulent encore profiter de la manne financière européenne!.