Fake News
79% des Français sont favorables au projet d’Emmanuel Macron | Atlantico.fr
Via l'article de: L' INFOTOX (Actus-Médias)

Commentaire de L’ INFOTOX:
Si, par l'absurde, ce sondage était fiable, cela rendrait la loi sur les Fake News inutile car 80% des gens savent donc identifier ce qu’est une Fake news…
Depuis le temps que « nos chers » dirigeants en usent pour faire passer leur propagande,
il est normal que les citoyens, surtout sur les réseaux sociaux libres de toute expression
(de qualité inégale), de rappel continu des faits et mensonges, aient su les décrypter… d’où l’impérieux besoin pour l’élite » de brider cet espace afin, bien sûr, de protéger le « peuple »!.
Update du 23/1/2018

De l’influence « inquiétante » de Facebook, des réseaux sociaux sur la démocratie?!.

Pour résumer, sous la pression médiatique qui y voit une perte d’influence, de revenus et politique occidentale qui y voit une contestation de sa domination, habitués, eux, à ce que la démocratie n’autorise que leurs seules informations et propagandes, il devient intolérable de laisser la liberté d’expression, la tenue de débats contradictoires libres pour tous et… toutes!.
Alors, insistons sur ces Fake News, ces théories du complot qui, assez souvent, ne sont que des infos propagées par des sources que le politiquement correct ne cautionne pas ou déplorons ces commentaires haineux, racistes exprimés par des gens peu instruits et impolis… mais qui existent.
Cachons tout ceci, invitons tous ces exclus à utiliser, bien à l’abri, le darknet et, ainsi, le « nouveau monde » pourra vivre, comme l’ancien monde, dans l’illusion que tout va bien puisque tout est sous contrôle… démocratique, façon autoritariste!.

Update du 13/2/2018

La loi contre les Fake News est prête (cabinet de F. Nyssen).

Si certains pensaient que E. Macron et le gouvernement voulaient, en concoctant cette loi anti #FakeNews , protéger les « pauvres » citoyens (probablement un peu imbéciles) afin qu’ils ne soient pas dupés par des infos… venues d’ailleurs (là où de « vilains » dirigeants tentent de manipuler les peuples de pays occidentaux, ce qu’aucun dirigeant occidental ne fait, bien sûr!), on peut, ici comme presqu’à chaque fois qu’une loi restrictive des libertés est mise en place au nom de la défense, de la protection du « peuple », observer qu’il n’en est rien.

Quels sont les sujets étudiés pour accoucher d’une loi censée vérifier toutes les infos publiées?: les élections américaines, le Brexit, la Catalogne… soit, exclusivement les élections qui ont vu le « peuple » choisir une voie contraire à la volonté, au but idéologique, politique des dirigeants made in UE dont E. Macron est, depuis le début de sa campagne présidentielle, le représentant choisi et choyé.

Pour l’anecdote, relevons la subtilité du langage politique essentiellement franco-allemand qui qualifie de populiste voire d’extrémiste tout vote citoyen contraire aux souhaits de la classe pro-européenne allant jusqu’à sous-entendre à mots à peine couverts que, par exemple pour le Brexit, ce choix « illégitime » ne pouvait avoir été obtenu que par manipulation extérieure (de Poutine pour ne pas le nommer) sans oublier que ceux/celles qui avaient osé faire ce choix interdit étaient majoritairement des vieux cons incultes.
A l’inverse, tout vote qui conforte l’establishment made in UE étant abondamment salué comme le résultat d’un vote responsable et réfléchi de citoyens devenus subitement intelligents…!.

Gardons à l’esprit que la liberté d’expression même de qualité inégale, la mémoire et la trace laissée à disposition de tous et…toutes sur les réseaux sociaux gênent tant la plupart des médias (revenus, infos non exclusives…) que les dirigeants, jusqu’ici, un peu comme pour les médias, habitués à cet entre soi préservant une sorte de monopole des vérités incontestables qui leur assurait places, carrières et revenus garantis sans souci, sans contestation populaire, publique et mondiale!.

Alors, vive la FakeLaw , la FausseLoi …made in France by Macron ou pas!