28/12/2019

Récap Actus 2019



Décembre

Grèves des transports publics torpillent les fêtes de fin d'année.

D'un côté, un gouvernement qui prétend vouloir imposer sa réforme des retraites à points mais qui a, quasi dès les premiers débats publics, perdu JP Delevoye (l'architecte de cette réforme) rattrapé par des soupçons de conflits d'intérêts et de cumuls de fonctions, qui a vu E. Macron créer la confusion quant à l'âge pivot ou à la clause du "papy" ainsi que de premiers coups de canifs dans cette réforme… que personne n'a encore vu aboutie.
De l'autre, des syndicats hostiles qui la refusent en bloc et exigent son retrait et/ou des syndicats réformistes qui veulent une réforme par points… sans âge pivot.
Et… au milieu, les citoyens qui paient un service public auquel ils n'ont pas droit en cette fin d'année.
Au final, comme souvent après les déclarations matamoresques d'E. Macron, fermes d'E. Philippe et des membres du gouvernement sur leur détermination à appliquer la réforme, on risque bien de n'avoir qu'un texte dont l'intitulé supprime les régimes spéciaux mais qui, de concessions en aménagements, aboutira à un régime de retraites aux multiples régimes spécifiques à coût très  largement supérieur à celui des régimes de retraites actuels!.
Mais comme seul l'affichage politique compte…


Brexit: Boris Johnson remporte la majorité absolue. (C dans l'Air)
1. Une pensée "émue" pour ces "experts" médias qui jusqu'à 2 jours du vote donnaient les travaillistes à "quasi" égalité (bien loin d'une majorité absolue pour les Tories) avec les conservateurs et rêvaient d'une impossibilité à faire le Brexit ou à un nouveau référendum pro-UE...
L'objectivité des médias soumise à l'idéologie progressiste!
2.Après la gifle de @BorisJohnson mise aux médias UE, que les experts qui alertaient sur la débâcle économique, financière de la Gr-Bretagne due au #Brexit se préparent à ce que L' Infotox et d'autres ressortent leurs analyses catastrophistes publiées quand l'UE en déclin verra la GB en croissance!. 

Maltraitance animale.
Pour respecter l'abattage rituel ou plutôt se soumettre aux lobbies et lois musulmanes, juives, le Conseil d'Etat  français s'écarte des recommandations européennes voire du plus élémentaire respect dû aux animaux y compris lors de l'abattage et autorise l'abjecte souffrance (inutile!) d'animaux égorgés conscients.
Mais alors...😏, pour respecter les lois "cathos, athées, agnostiques", le lâche CE devrait informer ces citoyens qu'il les contraint, à leur insu, à manger des viandes halal et casher car non étiquetées quant à leur mode d'abattage.
Un tel manque de respect envers cette population qui a le malheur de n'être ni juive, ni musulmane, ne relève t'il pas de la discrimination, de la ségrégation, de l'inégalité des droits citoyens au sein d'une république dite laïque?!.



Novembre

Mali: Morts pour (une) patrie 


Une fois l'émotion (feinte politiquement ou réelle humainement) passée, les morts salués, décorés par le président qui saluera, une fois de plus…, lors d'un discours grave ces hommes morts pour la France, on espère (sans y croire) que la question de cette présence militaire française sera débattue.

L'argument de la lutte contre le terrorisme pour protéger la France, l'Europe ne tient plus quand en d'autres régions on est ou absent ou incohérent (exemples: la Syrie où on a lutté contre Assad plutôt que contre les jihadistes ou abandonner les kurdes pour se soumettre aux turcs, l'Afghanistan…) ou, pire encore, qu'après 10 ans, aucun résultat n'a été obtenu.
Disons la vérité, tout ceci relève d'un certain néo-colonialisme et/ou d'une protection d'intérêts économiques (miniers) et d'influence géopolitique dépassée, perdue.

Ici aussi, ne nous voilons plus la face!.



Gilets Jaunes, Réseaux sociaux... Tous coupables pour ces "responsables" politiques. (LCI)
Incendies à Chanteloup les Vignes

Mais c'est évident, mais c'est bien sûr…, il suffisait d'y penser!.
Ce sont les réseaux sociaux qui sont responsables de ces incendies, de ces dégradations, de ces délinquants...
Tous les moyens sont bons pour brider cette liberté d'expression, cette vigilance… à l'égard de l'inaction de ces dirigeants dont la seule préoccupation (hormis se maintenir au pouvoir) est de trouver un coupable à leurs irresponsabilités, à leur manque de courage politique par électoralisme primaire voire, c'est à la mode…, à leur incroyable capacité à se… voiler la face!.



Octobre



Syrie: D. Trump retire des troupes US (C dans l'Air)

C'est bien gentil et, comme d'habitude irresponsable et hypocrite, d'accuser les "autres" et surtout Trump de tous les maux alors même que les "gentils" européens ont contribué, par soi-disant ingérence démocratique:
A déstabiliser la région.
A détruire des pays en tuant (par erreur!) des civils.
A laisser se propager le terrorisme islamiste.
A utiliser les islamistes pour démettre le "méchant" Assad.
A confier (moyennant finances) les migrants aux turcs.
A confier les djihadistes aux kurdes.
Et puis, de s'en laver les mains!.



Lâchage des Kurdes en Syrie au profit des turcs. (Atlantico)


Ces européens sont responsables mais, surtout, coupables d'avoir coopéré à la destruction de "dictatures arabes", d'avoir tué, abandonné leurs citoyens aux islamistes et, pire, d'avoir, par lâcheté, laissé Erdogan les soumettre au chantage de réfugiés et, bientôt, des ex-Daech que ces européens ont, ici aussi, préféré laisser aux kurdes au lieu de s'en occuper eux-mêmes!.
Mais au vu des événements terroristes récents, comment s'étonner de ceci, les européens pensent qu'en regardant… ailleurs, en refusant de voir les réalités, comme par miracle, les problèmes vont se résoudre tout seul.

Septembre

Et... Greta Thunberg sauva le monde

L'utilisation d'un enfant par les dirigeants, les lobbies pour manipuler les populations et justifier une guerre, l'immigration (Aylan…), une idéologie fonctionne à merveille avec G. #Thunberg l'inquiétante guide "religieux" de la dictature mondiale sous prétexte écologique!.
Que la planète soit en danger est une évidence inscrite depuis la formation des planètes, de l'univers.
Croire dans les délires outranciers, accusateurs d'une enfant, probablement plus troublée qu'il n'y parait, mais néanmoins portée aux nues (ONU…) par les communicants politiques et médiatiques ne fait que donner raison aux "élites" qui jouent sur la crédulité des "peuples" pour imposer leur idéologie tout en sachant, elles, que ceci ne sauvera pas la planète!.

Août

Brexit: B. Johnson passe en force (C dans l'Air)

Mais où étaient donc tous ces "responsables de tous bords" quand le gouvernement chargé de (simplement) faire respecter le choix des électeurs s'est fait balader durant 3 ans par le "Machin UE"?.
Ah oui, c'est vrai qu'il suffit de coller l'étiquette "populiste" à quelqu'un pour qu'automatiquement il devienne "non démocratique, raciste, fasciste, fantasque, imprévisible…fou".
Décidément, les "progressistes" made in UE s'arrangent assez bien entre eux pour conserver à leurs "élites" le pouvoir en dépit de ce que veut le "peuple" quitte à le faire revoter ou à modifier la consultation!.
Mais pourquoi faudrait-il donner la parole au peuple alors que médias et politiciens sont (c'est eux qui le disent) à son service…

Macron utilise les incendies en Amazonie pour refuser le Mercosur (NouvelObs)

Pour rappel, ce n'est pas parce qu'un (méchant) dirigeant "populiste" déplait aux (gentils) "progressistes" que tout et n'importe quoi peut être publié et dit… surtout par ceux qui, lorsqu'ils sont mis en cause, voient des "Fake News" partout…
Pour le surplus, serait-ce la première fois que cette forêt brûle?.
Ou alors, ces esprits critiques du "Nouveau Monde" ont-ils oublié que les plus grands destructeurs de la planète se sont servis, ont exploités des continents entiers… pour assurer leurs propres développements (p.ex: Europe) sans se préoccuper des conséquences…. ailleurs.
Ah oui, ça c'était l'"Ancien Monde", on fait un reset et tout va bien...

Juillet

De Rugy et les homards… (Atlantico)

Quand le "peuple", parmi lequel les vraies élites du privé vivent, rappellera t'il à ceux/celles qui se disent "élites" du service public qui, une main sur le cœur se clament au service du citoyen, mais ont l'autre main dans le portefeuille des citoyens, que toutes leurs dépenses doivent être détaillées, justifiées… de même que leurs décisions qui impactent la nation… et pas seulement les 25% de soutien électoral.
Peuple, ces "élites" du pouvoir sont vos employés en CDD et non vos patrons, il serait temps qu'ils cessent de se croire propriétaires des budgets qu'ils gèrent et dont ils ne sont que les comptables!.

Hong-Kong-Chine: Emoi et protestations made in UE à géométrie variable 

Où sont ces "grands" démocrates, donneurs de leçons, qui ont mis la Russie au ban de la société politiquement correcte pour l'annexion voulue par les habitants de la Crimée mais muets envers la Chine qui réduit les droits des citoyens de Hong Kong refusant l'assimilation…?!.

Juin

Marine Le Pen et les photos de l'EI ou quand les médias (dés)informent mais ne parlez pas de Fake news (LaLibre)

Lalibre.be: Quand la seule chose qui compte pour un média n'est pas l'information mais la volonté de manipuler l'opinion, on en arrive à écrire: .
Ces photos circulant sur le Net dénonçaient les horreurs commises par l'EI, preuves à l'appui et auraient dû choquer, au moins autant, que celles largement diffusées par les médias voire certains politiciens qui étaient censées montrer les massacres commis par le "méchant" Assad qui, à l'époque, semblait plus déranger nos chers effarouchés hypocrites que les exactions diverses et variées des groupes terroristes…!.

Mai

Elections européennes

Avec le recul suffisant qui manque toujours aux médias qui se précipitent sur le "scoop" du succès des "populistes", la forte poussée des Ecolos, on verra qu'en fait de "démocratie UE", les "progressistes" perdants restent au pouvoir et que rien ne changera… comme d'habitude!.

Gilets Jaunes: Incendies au péage de Narbonne (Le Point)

Pour mettre rapidement en prison des imbéciles que la justice aurait pu condamner à rembourser les dégâts ou à des peines de travail, les juges trouvent de la place.
Ces mêmes juges qui, pour des affaires de coups, blessures, viols (atteintes à l'intégrité physique d'autrui), nous sortent, après les lenteurs habituelles, l'excuse du manque de places qui offre la liberté, y compris conditionnelle, et les dangers de récidives violentes!.
Forcément, quand le bien matériel voire le message politique vaut plus que la vie humaine.

Avril

2 journalistes interpellés Acte XXIII des Gilets Jaunes (HuffingtonPost)

Les journalistes, maintenant que certains d'entre eux (des casseurs Black Blocs sans doute 😜) ont été blessés, arrêtés, dénonceront'ils enfin la com' insupportable de #LREM qui s'en prend aux #GiletsJaunes, les fait fouiller, les fait arrêter, les fait asperger de gaz lacrymogène, les fait, pour certains, mutiler par des policiers, eux-mêmes à bout de forces tant ce pouvoir les utilise tandis que pour les vrais casseurs et Black Blocs apparemment visibles que par les chaînes TV...😁, la com' du pouvoir ose dire que, organisés, ceux-ci courent trop vite pour être arrêtés par les CRS!.
A moins, honni (pardon, populiste) soit qui mal y pense, ces dégradations servent le pouvoir dans sa com' pour décrédibiliser un mouvement contestataire… démocratique.

Les réseaux sociaux coupables de TOUT. (Atlantico)

Qui est à condamner, les réseaux sociaux qui rendent ces groupes visibles à tous… et, donc, aux autorités judiciaires ou politiques qui, plutôt que de les identifier et les sanctionner, préfèrent, comme les médias, s'en prendre à ces réseaux sociaux, décidément trop libres d'expression pour tous et toutes aux yeux de ceux qui s'inquiètent de perdre leur "monopole de la vérité"?.
Avec pour conséquence que ces groupes sauront utiliser au mieux le Darknet… sans que ceci ne perturbe autant ces gardiens de la pensée unique…enfin obligatoire sur les réseaux sociaux bridés, contrôlés par le politico médiatiquement correct!.

Incendie Notre-Dame de Paris 15 et 16 Avril


Déclaré en début de soirée, cet incendie qui dura 15h causa la perte de la flèche ainsi que l'effondrement de la toiture et de la charpente de la nef et du transept malgré l'intervention de centaines de pompiers.
Bien des mois plus tard voire jusqu'au jour de cette Récap Actus, il n'existe aucune certitude quant aux causes de ce gigantesque incendie (en principe dû à des travaux en cours).

Mars

Forte baisse de la croissance UE (Atlantico)

Europe, toujours plus d'Europe…
Au nom de ce crédo qui veut que seule la "soumission" des Etats membres UE créerait prospérité pour l'économie, sécurité d'emplois et des frontières pour ses citoyens, la technocratie mondialiste UE et les dirigeants "progressistes" qui la soutiennent (même si lors de toutes les élections, ils disent vouloir la réformer… sans jamais le faire tant ceci serait contraire à leur intérêt de se garder pouvoir et privilèges), persiste à nous ressasser la même propagande idéologique.
Et pourtant dans les faits, on a tout le contraire jusqu'à oublier que les seuls champions industriels, économiques ont été créés du temps où les Etats nations européennes étaient libres mais aussi responsables!. 

Février

L'Allemagne frôle la récession (Atlantico)

Mieux vaut tard que jamais…
Mais remarquons que lorsque l'Italie des "populistes" connait la récession (légère), médias et dirigeants made by UE en parlent immédiatement voire s'en félicitent et en attribuent la faute exclusivement à ces dirigeants "fascistes".
Par contre, pour l'Allemagne des "progressistes", il faudra attendre 3 mois pour signaler une quasi récession de la 1ère puissance pro UE mais, ici, en attribuant la faute au commerce extérieur, à la croissance mondiale, à D.Trump? (si si, en cherchant bien!).
Objectivité, quand tu es manipulée au seul profit de la propagande idéologique.

Les réseaux sociaux commencent à devenir trop gênants pour le "système" médias/politiciens (Le Point)

Que médias et politiciens fustigent les réseaux sociaux ouverts au "peuple", les accusent d'être la cause (alors qu'il en sont la conséquence!) de tous les maux des sociétés jusqu'ici volontairement ignorés par ces autoproclamées "élites" frustrées d'avoir perdu leur monopole de la vérité incontestable, ne devrait étonner que ceux qui ne comprennent pas qu'il y va de leur intérêt à reprendre le contrôle sur ces vecteurs libres d'expression et… publics (y compris "anonymes" car l'adresse ip ne l'est jamais)!.
Maintenant, si vous préférez revenir à l'ancien monde de l'entre soi et que les vrais haineux communiquent secrètement sur le darknet ou que vous imaginiez que ce qui ne se voit pas n'existe plus, alors… 
Ne soyez pas dupes quant à, non pas "moraliser" les réseaux sociaux, mais bien plutôt de brider, de contrôler l'expression libre, la réflexion et/ou, pire encore, la contestation qui dérange l'ancien (tranquille) monopole de la parole médiatico-politique voire, accessoirement, d'infliger des amendes à ceux que les Etats made in UE, incapables de s'entendre entre eux, n'arrivent pas à taxer.
Et comme pour tout règlement, toute loi liberticide, le pouvoir des "élites" vous emballe ceci dans la volonté de protéger le bon "peuple" qui, aux yeux de ces gardiens de la morale, est trop idiot pour faire la différence entre info et infox ou manipulable au point qu'en lisant des injures, il deviendrait raciste!.

Les Gilets Jaunes seraient complotistes (Le Point)

La machine médiatique se (re)met… en marche et multiplie les caricatures simplistes visant à rendre ce mouvement populaire (vous avez dit: populiste?!) moins "sympa".
Mais qui, parmi ces "élites", pouvait douter que des gens du "peuple" présents sur ces réseaux sociaux haineux et (donc) forcément adeptes des théories du complot ou de fake news, n'étaient rien d'autre que des Jojo's factieux, séditieux, antisémites, racistes, xénophobes, débiles, incultes, pollueurs et fans de la mal bouffe…
Voilà qui devrait suffire à décrédibiliser ces Gilets Jaunes et à sauver, en toute démocratie… , une République, disaient ces "élites", attaquée par de dangereux contestataires révolutionnaires manipulés par les russes, les italiens populistes voire les martiens?!.
Attention, un second degré peut se cacher dans ce commentaire.

Coignard: Les Gilets Jaunes perdent le sens des mots et de l'Histoire (Le Point)

Qui perd le sens des mots et de l'Histoire quand le roi et sa cour médiatico-politique se moquent des citoyens, ces français de seconde zone qui, égalité constitutionnelle oblige, osent revendiquer un statut équivalent à celui d'un ministre.
Qui perd le sens des mots et de l'Histoire quand les pro-Macron voient des citoyens comme des Jojo factieux, des esprits simples (pour ne pas dire simples d'esprits) qui, en manifestant, attaquent la République, apparemment, pour ces "élites" si faible que quelques milliers d'individus du "peuple" la mettraient en danger!.
Qui perd le sens des mots et de l'histoire quand le pouvoir, dit démocratique, promulgue une loi liberticide dite anti casseurs digne de régimes qu'il prétend combattre et dont il se dit le rempart…

Janvier

Nissan-Renault: l'affaire C. Ghosn (Marianne)

Qui, fin 2015 alors ministre de l'économie, a conduit une agressive montée de l'Etat français au capital de Renault déstabilisant l'Alliance Renault-Nissan?:
E. Macron.
Qui, en 2018 alors président de la République, a conseillé à C. Ghosn de finaliser l'Alliance au détriment de Nissan?:
E. Macron.
Qui, après avoir encensé le grand patron français lâche l'escroc exilé fiscal libano-brésilien?:
Le gouvernement français!.

Gilets Jaunes

Gilets Jaunes, votre mouvement est né grâce aux réseaux sociaux, seul espace (encore) libre et ouvert à tous et à toutes.
Ceci a déstabilisé le "système", l'entre soi médiatico-politique tant habitué à ce pouvoir, véritable monopole de la parole dévolue aux "élites" autoproclamées qui osent se dire au service du "peuple".
Après quelques semaines, on constate que les grandes manœuvres politiciennes de récupération commencent à se mettre en place… pour mieux étouffer cette protestation, ces revendications de vraie démocratie représentative, participative au bénéfice de tout citoyen…
Aussi, Gilets Jaunes, revenez aux origines de votre communication et créez, tous ensemble, une seule plate-forme citoyenne consacrée au Grand Débat libre sur Internet (Facebook, Twitter).
Cela permettra de ne pas voir votre parole confisquée, manipulée par, notamment, le grand débat "macronien" ou certains médias en délicatesse avec l'objectivité journalistique et de comparer vos retours et conclusions à celles du… pouvoir!.
Et pour l'historique…, cette Page créée en 2016 qui publiait un article, un quasi manifeste du mouvement des Gilets Jaunes!: https://www.facebook.com/democralisme/



Sources:
Twitter: INFOTOX

Facebook: L'INFOTOX
Facebook: Actualités & Infos (Médias

05/07/2019

Tuez ces réseaux sociaux... libres!.



Dans leur préoccupation commune de ne pas laisser aux seuls réseaux sociaux la liberté d'expression (sensée ou non), médias et politiciens partageant la même inquiétude de voir leur monopole de la parole incontestable, intouchable battue en brèche, remise en cause car suspecte de désinformation, de propagande voire de mensonges utilisent l'argument, l'excuse de la suppression de propos haineux (au sens large) pour brider, contrôler cette intolérable liberté… populaire, citoyenne!.


Ne minimisons pas non plus l'utilisation politique qui peut être faite par ce pouvoir ou les suivants de restreindre les possibilités d'information, de contestation voire d'alertes aux opposants les plus suivis, les plus virulents qui, sur ces réseaux sociaux, se verraient en permanence sujets à suspension, fermeture de comptes et donc réduits au silence sous l'excuse de contenus "haineux".

Aussi, c'est avec un amour égal à ma détestation que j'adresse ce message aux concepteurs de cette loi hypocrite qui s'imaginent que contraindre certain(e)s à cacher publiquement leurs frustrations les rendront dignes de vivre dans un monde de Bisounours soumis à la dictature du "politiquement correct" ou qu'ignorer ce qui existe, le rendre invisible fera disparaître les tensions communautaires, les oppositions politiques, les conflits interpersonnels, qu'ils/elles se fourvoient lamentablement en se persuadant que des sanctions à court terme calmeront une colère qui gronde et qui, justement, pouvait trouver un exutoire grâce aux réseaux sociaux.


Etant entendu que, sans cette loi, rien ne privait les autorités de sanctionner, de condamner en justice toute personne qui se livrait à des débordements verbaux intolérables, d'autant que, contrairement à ce que provoquera cette loi qui incitera les plus violents, les plus dangereux à utiliser des réseaux cryptés, cachés, ceux-ci, lorsqu'ils figuraient sur Twitter, Facebook… étaient visibles, publics et donc facilement repérables!.


Article sélectionné par le site AGORAVOX
Pour le lire, le noter et le commenter directement sur ce site, cliquez  ICI

Articles sur ce sujet:



18/04/2019

ND de Paris incendiée, le jour d'après...

Notre Dame de Paris en feu (15/4/2019)


Suite à la légitime sidération de (quasi) tous les français et même de tant d'étrangers touristes ou non, les politiciens de (quasi) tous bords, les autorités religieuses ainsi que le pouvoir politique ont, dans un premier temps, su répondre de manière mesurée, adéquate à l'émotion sincèrement ressentie par tous face à ce terrible drame qui touche tant les croyants dans leur foi que les amoureux du patrimoine religieux ou non.

Mais, très (trop) vite, la politique a su reprendre la maîtrise d'une communication à faire passer auprès des médias eux-mêmes préoccupés par l'audience que suscite ce triste événement.
Et de dérouler un long chapelet de discours autour d'un factice "tous ensemble" qui, par miracle…, surgirait du drame de Notre Dame qui, à force d'exagération des mots, des symboles, des messages subliminaux, finit par lasser tant il fleure "mauvais" l'idéologie d'un pouvoir qui ne peut s'empêcher de se servir de tout événement pour conforter sa propagande électoraliste.

Par contre, pourquoi, vous citoyens, vous "experts" médias, ne vous posez-vous pas la question du manque irresponsable de sécurités (surveillance insuffisante du chantier qui voyait des individus escalader les échafaudages et se filmer sur le toit de la cathédrale), du fonctionnement aléatoire, imprécis des alertes d'incendie (détection enclenchée moins de 30 minutes restée sans résultat) ou ces témoignages vérifiés de personnes qui, en début d'après-midi, s'étonnaient d'une odeur de brûlé dans ce quartier sans que cela ne semble justifier la moindre vérification.
Par contre, pourquoi, vous citoyens, vous "expert" médias, ne vous posez-vous la question du manque de moyens évidents à la disposition de pompiers qui, malgré ou plutôt grâce à leur courage infaillible, n'ont pu que préserver ce qui n'avait pas encore été atteint par les flammes qu'un arrosage faible et limité à quelques lieux que hauteur, difficulté d'accès, ne devraient, en 2019, plus vraiment pouvoir excuser.
Par contre, pourquoi, vous citoyens, vous "experts" médias, ne vous posez-vous pas la question du sérieux d'une enquête qui, avant même d'avoir pu pénétrer dans les lieux pour y relever le moindre indice, si le feu n'a pas tout détruit, écarte toute hypothèse qui aurait le culot de suggérer d'autres pistes, de qualifier ceux qui les émettent d'irresponsables "incendiaires" populistes pour assurer avec tout le sérieux qui sied donc à une conclusion d'incendie involontaire élaborée à la suite de… rien!.

Article sélectionné par le site AGORAVOX
Pour le lire, le noter et le commenter directement sur ce site, cliquez  ICI

25/03/2019

NICE : Dame âgée grièvement blessée à la tête après une charge des CRS


Commentaire de INFOTOX le Mag:

Comme, apparemment, étrangement, malgré toutes les vidéosurveillances de Nice, les enregistrements en direct, il semblerait que les politiciens LaRem et/ou même les médias nous la jouent "mouvement de foule" et non pas charge policière qui serait la cause de la chute de celle qui, pour E. Macron, manque, à son âge avancé, de sagesse!, voici, non encore supprimée, une vidéo qui laisse peu de place au doute.
N'oublions pas que les responsables sont plus ceux qui, à l'abri, donnent des ordres insensés que ceux qui les exécutent…

Quant à ceux qui, dans la défense politicienne d'un gouvernement que, par intérêt ou conviction, ils soutiennent, quoiqu'il se passe, soulignent que cette personne (quasi isolée parmi maximum 20 personnes éparpillées sur la place) se trouvait en zone interdite de manifestation comme si la fin justifiait tous les moyens, rappelons-leur que la possibilité d'une arrestation avec amende et mise à l'écart (vu le petit nombre de "séditieux" en cause) était nettement plus indiquée qu'une charge que, par ailleurs, on aimerait voir ou avoir vu face aux vrais casseurs, pilleurs incendiaires des Black blocs…

Imaginons d'ailleurs leurs réactions si de telles images s'étaient produites en Hongrie, en Italie, aux USA, bref chez ces "populistes", les auraient-ils approuvé ou aurions-nous eu droit au discours habituel sur ce recours à la répression "dictatoriale" quasi fasciste?.
Comme quoi pour des faits identiques, suivant le programme idéologique défendu, vous pourrez être du bon ou du mauvais côté!.

18/03/2019

Les réseaux sociaux pointés du doigt après le massacre de Christchurch

Les réseaux sociaux pointés du doigt après le massacre de Christchurch

Commentaire de INFOTOX le Mag:

Ras le bol avec ces attaques incessantes, hypocrites contre les réseaux sociaux qui, on l'a bien compris, dérangent le doux ronron des "élites" médiatico-politiques vexées d'avoir perdu le monopole de la parole, le contrôle de ce qu'ils décident de dire, de montrer au "peuple" qui, libre d'expression et d'accès aux infos voire à vos chères infox se ferait sa propre opinion…
Imaginez le scandale!.

11/03/2019

La prédiction inquiétante de Moscovici en vue des élections: "Une réelle percée populiste face à des forces européennes affaiblies"

La prédiction inquiétante de Moscovici en vue des élections: "Une réelle percée populiste face à des forces européennes affaiblies"

Commentaire de INFOTOX le Mag:

Une réelle percée populiste face à des forces européennes…
A croire que les "populistes" seraient une menace quasi étrangère face à de pauvres forces européennes en difficulté.
Disons qu'à la vérité, ces partis pro UE paniquent à l'idée que d'autres partis partisans d'une Europe des nations plutôt que cette Europe supranationale, ouverte pour ne pas dire soumise au mondialisme ne les privent de ce pouvoir, de ces privilèges (payés par les citoyens sans avoir à en rendre les comptes!) qu'ils considèrent comme leur dû, leur propriété… en toute démocratie, bien entendu!.

05/03/2019

Pour une Reconstruction européenne




L'autre Lettre écrite en réaction à celle d'E.Macron


Citoyens, citoyennes d'Europe

Prendre pour "alerte" le Brexit en s'évertuant à en détourner le symbole qui, contrairement à ce que dit E. Macron, n'est pas celui d'une manipulation d'exploiteurs de colère sans projet mais bien, sauf à comme c'est toujours le cas quand les peuples expriment un choix opposé à ce qu'avaient (déjà) décidé les dirigeants pro UE, une volonté populaire, librement exprimée, de reprendre le contrôle responsable du pays et de tout ce qui a fait, fait sa fierté, son indépendance.
Faut-il être "petit" et/ou exclusivement préoccupé par sa seule carrière politique bien protégée car garantie par un "Machin" technocratique déresponsabilisant qui soumet ses différents peuples, autrefois fiers d'appartenir à tel ou tel pays au sein d'un continent européen non castrateur de droits et de libertés, agissant actuellement comme un pouvoir bien décidé à tout niveler vers le bas, gommer voire interdire toute différence considérée comme symptôme de nationalisme pour ne pas dire fascisme!.

Défendre notre liberté

Avec pour sous-entendu dans la lettre d'E Macron: en la contrôlant via une énième nouvelle Agence au doux nom de "protection des démocraties" qui serait, dit-il, destinée à lutter contre tous ces régimes, ces organismes qui, tels les martiens imaginaires, veulent nous détruire alors que nous, si gentils, si naïfs, n'avons jamais eu ou ne cherchons à en faire autant!.
Mais là n'est pas la cible réelle car, en revanche, on voit bien à quels types de restrictions des libertés d'expression, prioritairement à l'encontre de ces réseaux sociaux, décidément bien trop libres de paroles, de contestations, de rappels d'informations erronées ou de promesses électorales jamais tenues, on aura droit… mais, bien entendu, pour le seul bien d'un peuple qui, sans la générosité d'élites désintéressées, ne saurait être intellectuellement capable de faire la différence entre infos et infox, entre insultes débiles et critiques fondées!.

Protéger notre continent

La lettre reprend un florilège de promesses, jamais appliquées, qui, par magie soudaine le seront.
Avec le retour des contrôles aux frontières (oui mais lesquelles et avec quels moyens?!), de règles commerciales et de normes en tous genres réciproques (alors que dans la réalité, il n'y a aucune raison pour que les "vraies" puissances qui nous challengent, renoncent à leurs avantages sans oublier, histoire récente, que c'est cette Europe elle-même qui bloque les projets de création de champions européens qui, par parenthèse et pour rappel, n'ont été créés que lorsqu'existait l'Europe des Nations responsables et non contraintes par ces règlements bureaucratiques sans vision.

Retrouver l'esprit de progrès

La touche lyrique sur des valeurs européennes diffusées dans le monde s'ajoute à cette lettre sauf qu'ici encore, l'Europe glorifiée date du temps où celle-ci conquérait mais aussi colonisait pour son profit et permettait à ses ressortissants d'acquérir quasi plus de droits que de devoirs, singulièrement à l'inverse des contrées explorées, exploitées par les puissances européennes plus que par l'entité Europe comme maladroitement sous-entendu dans la lettre aux citoyens (pour les citoyennes, on verra ou pas!) d'E. Macron.
Autre arrangement avec l'actualité, les faits, c'est celui qu'il fait en imaginant que le mondialisme nous profite alors même qu'il nous relègue au rang de puissance assez moyenne qui ne sera qu'un déversoir de produits fabriqués et vendus par les puissances réelles qui se servent de ce mondialisme comme d'une forme aboutie, politiquement correcte, de la colonisation.
Et ne parlons même pas de l'immigration non contrôlée à l'inverse de toutes les autres puissances mondiales.
Quant à cet autre vœu pieux, incontournable de nos jours, qui évoque le climat, hormis les signatures de Traités qui voient l'autosatisfaction surjouée des dirigeants face caméras, la vérité démontre que, même un pays hôte, la France, ne respecte pas ses propres engagements et qu'au vu des évolutions mondiales tant de la consommation que de la production, notamment dans ces gigantesques pays à la forte population qui n'ont plus d'émergents que le qualificatif tant ils nous talonnent et même nous dépassent, on peut assurément se dire qu'il faudra encore bien des accords, des embrassades avec promesses (larme à l'œil) entre ces dirigeants pour imaginer que, sur de telles bases, nous parvenions à inverser quoi que ce soit.
Tout au plus, l'espoir minimal raisonnable sera celui de tenter de ralentir cet inéluctable changement climatique destructeur que nos sociétés, y compris européennes, ont provoqué!.

Alors, comme écrit dans la lettre d'E Macron, l'essentiel voire la seule avancée sera de créer toujours plus d'agences, de sous-structures de contrôles de tout voire de rien avec pour sécurité des pouvoirs en place de tout figer et de renforcer encore un peu plus cet immobilisme made in UE qui permet aux "progressistes" de se partager, aux frais des citoyen(ne)s, ce pouvoir auquel ils sont tant habitués qu'ils ont fini par le considérer comme étant leur propriété et que tout potentiel opposant voire les électeurs qui le soutiennent ne sauraient être que des populistes, des néofascistes, des incultes manipulés!.

Liberté, protection, progrès

Comment bâtir une Renaissance européenne, comme l'écrit E. Macron, alors que, par lâcheté conditionnée par leur seule propagande électoraliste, idéologique, lui et les dirigeants pro UE telle qu'elle est actuellement, se satisfont voire promeuvent des montées communautaristes, des ghettos cultuels avec tout ce que cela entraîne comme inégalités hommes-femmes, privations de libertés et recul des fraternités.
Mais pour préserver pouvoirs et avantages, que ne ferait ce pouvoir made in UE quitte à se voiler la face!.
Dans cette Europe, et pour conclure, précisons que vouloir rebâtir l'Europe ou revenir à son projet initial ne signifie nullement être un "méchant vilain" anti européen mais, bien au contraire, être un adepte d'une Europe continent fort qui met en avant ses différentes nations au lieu de les rabaisser au rang de quasi régions, qui considère avec respect ses différents peuples fiers d'appartenir et à leurs pays respectifs et à l'Europe nouvelle.
Mais pour que ceci se réalise, faut-il encore que les citoyens, les citoyennes mettent aux postes de responsabilités ceux-celles qui sont justement prêt(e)s à assumer non pas la basse régence européenne mais plutôt la haute gouvernance d'un Etat en coordination, en partenariat libre, non imposé avec tous les autres pays européens voisins…

Cet article fait partie de la sélection AGORAVOX.
Pour le lire, le noter et le commenter, cliquez directement  ICI

Pour lire la Lettre d'E Macron: suivez ce lien: Texte intégral