15/07/2018

Solitude: Choix ou fatalité?












.
.

Introduction

Un sujet délicat, presque tabou, tant nos mœurs, nos habitudes de vie conditionnées par des siècles de coutumes sociétales et religieuses nous font considérer la solitude comme un échec, une anomalie qui marginalise celui/celle qui en serait la honteuse victime.

Le bonheur à deux… et plus si…

Même si notre société occidentale (dépravée pour ceux qui la combattent) connaissent, promeuvent presqu'au travers de campagnes dites de non discrimination, d'égalité voire de déni de toutes valeurs et de pluralisme qui voudrait que tout, même rien, aurait du sens, toutes autres formes de relations et de couples que le classique, presque ringard, duo homme-femme qui, de facto, visait à assurer progéniture et perpétuation de la race (mot censuré par le politiquement correct) humaine, nul doute que ces chamboulements relationnels augmentent le risque ou la chance pour beaucoup de connaître un ou plusieurs épisodes plus ou moins longs de solitude.

Malheur ou bonheur?

Certain(e)s en toute connaissance de cause vont vous assurer sinon vous convaincre que la solitude est source de plaisirs sans concessions et peu importe que ceci soit ou non la conséquence d'un choix de vie délibéré ou d'une rupture d'autant plus si la personne qui vit confortablement la solitude est responsable de cette séparation.
D'autant qu'avec Internet et ses réseaux sociaux qui sont autant de possibilités de rencontres virtuelles qui, contrairement aux diverses formules de clubs de rencontre offrent non seulement la gratuité, un choix considérable et la distance physique qui rassure car rien n'oblige la personne à rencontrer en réel et, souvent inutilement, l'inconnu(e) lors de rendez-vous plus ou moins hasardeux.
A priori, ne confondons pas solitude et solitaire car une personne seule n'est pas forcément isolée et/ou devenue adepte de la retraite monastique réfractaire à tout contact humain.
En fonction des circonstances, d'un choix personnel, il peut arriver sans que cela soit une malédiction, pour autant que ceci soit compris, accepté ou voulu par la personne que ce laps de temps à durée variable soit mis à profit pour se connaître elle-même, apprécier égoïstement des plaisirs jusqu'ici insoupçonnés qui ne seront que mieux partagés lorsqu'une autre page s'ouvrira à moins que l'envie de rencontres ne soit le symptôme non pas d'un choix momentané, réfléchi mais d'un manque criant de compagnie, d'un besoin affectif et… sexuel impérieux qui, à la frustration engrangée ajoutera la banalité de ces rapports sans intérêt.
Finalement, tout comme l'adage le dit en matière de bonification du vin, une certaine longueur en termes de vie, d'expériences surtout si elles ont été multiples peut probablement donner plus de recul à une personne qui aura constaté qu'un scénario répétitif, rassurant pour certain(e)s en fonction de leurs "scores" précédents, régit toutes les rencontres amoureuses.
Seul le fait d'avoir à assumer la responsabilité partagée d'enfants et/ou une absence de revenus suffisants, plus rarement le "qu'en dira t'on" ou la peur de ne plus retrouver quelqu'un, peut malheureusement prolonger un semblant de couple au-delà de l'envie réelle d'indépendance et de bonheur individuel.

A ces raisons "matérielles", on ajoutera que, quelquefois (restons modestes ou hypocrites) les raisons, notamment pour de nombreux hommes, de se mettre en couple sont moins celles du cœur que celles du sexe et/ou du confort d'avoir à sa disposition une femme qui, gratuitement, fait l'essentiel du ménage (l'homme égal de la femme reste un cliché) comme sa mère auparavant.
Si, de plus, "sa" chose peut afficher l'image "publicitaire" d'une femme, si possible jolie, épanouie à ses côtés et, last but not least, une partenaire sexuelle du niveau de prostituée mais sans risque et disponible à volonté…, ce qui, pour le mâle, le rapproche sinon du bonheur au moins de sa réussite!.
Voilà qui explique ou peut l'expliquer voire même se plaider en justice lorsqu'on ose invoquer le crime passionnel alors qu'il s'agit ni plus ni moins que de l'expression machiste simpliste d'un homme qui croyant sa "virilité" atteinte préfère trucider le soi-disant amour de sa vie qui oserait le quitter plutôt que de la savoir libre ou pire, en relation avec un autre homme ou, soyons contemporains, une femme!.
Quant à imaginer que les raisons pour les femmes de se mettre en couple sont toujours dénuées de tout intérêt social, sociétal et/ou financier, ce serait faire preuve d'une naïveté imbécile tant les exemples sont nombreux, connus mais cependant non exclusivement réservés quoique probablement proportionnellement plus fréquents au sein des cercles de la sphère média, artistique "people"...

Et, pour une fois, ne parlons même pas des âneries religieuses qui imposent ceci ou cela… uniquement aux femmes, ces sous-hommes à contrôler… pour leur bien.
Article sur ce sujet: Femme libre, femme en burka!.

Aussi que vous soyez seul(e) ou non, ne compte que votre choix et si celui-ci vous oriente vers la solitude, dites-vous qu'en fonction de votre âge et de vos expériences passées, ceci peut s'avérer être un challenge à relever d'autant plus gratifiant que sa réussite ne sera due qu'à vous.
Et puis comme personne n'est à l'abri d'une rechute, si vous deviez échouer, ceci ne serait pas un drame, bien au contraire!.

Article sélectionné par le site AGORAVOX
Pour le lire, le noter et le commenter directement sur ce site, cliquez  ICI

01/07/2018

SexyStars Top 10 du mois: Sibel Kekilli, Amber Rose... nues!.

.
 Sarah Love Macdonald












.
.


SEXYSTARS du mois
1. Visionnez la SexyVidéo de:  Sarah Love Macdonald  (colonne droite: SexyVidéo)
2. Découvrez les photos de toutes ces Célébrités  (colonne gauche: SexyStars)

SEXYSTARS: ACTRICES
- Rose Leslie
- Sibel Kekilli

SEXYSTARS: MUSIC
- Tove Lo
- Ellie Goulding

SEXYSTARS: SPORTS
- Daria Gravilova
- Daria Kasaktina

SEXYSTARS: TOP MODELS
- Emma King
- Estelle Lefébure
- Clemence Castel

SEXYSTARS: TV
- Sophie Pendeville

15/06/2018

La voiture, ma liberté... perdue!






.
.
.

Au bon vieux temps

Voilà bien longtemps que la voiture n'est plus un emblème de liberté ou un signe extérieur  d'appartenance à une classe sociale, hormis celle encore réservée aux "people" et arrivistes en mal de reconnaissance ou obligés d'afficher certains artifices pour s'imaginer exister…
Parler de mobilité et y associer l'automobile est un leurre que seule la publicité… véhicule! encore afin d'en convaincre ses futurs clients qui, sitôt l'achat effectué, s'aperçoivent bien vite que ces routes de campagne si belles, si larges, que ces avenues de nos villes si dégagées de tout trafic où quelques admiratrices n'attendent que vous pour les transporter… de bonheur ne sont que rêves scénarisés par des marques automobiles soumises à une vive concurrence.

La voiture: l'auto(im)mobile

A quelques exceptions près en raison d'activités professionnelles bien spécifiques, de problématiques personnelles précises ou de situations régionales qui n'offrent que peu de choix en autres moyens de communication, se pose t'on vraiment les bonnes questions quant au rapport coût/bénéfice de l'achat d'un véhicule privé?.
Ne parlons même pas de l'impact écologique tant celui-ci est resassé surtout quand il concerne l'énergie fossile alors même qu'on semble ignorer, volontairement, les "soucis" similaires liés à d'autres énergies de remplacement bien moins propres que présentées par les pouvoirs publics qui, au fur et à mesure de la mise en application de toutes leurs mesures de limitations multiples, de restrictions voire d'interdictions zonales de circulation, de parking qui s'ajoutent aux taxes et amendes diverses, rendent l'usage privé de moins en moins compétitif, rapide ou agréable vis à vis de toutes les facilités en termes de vitesse, de couloirs et voies réservées ou de promotions commerciales à destination des clients, qu'il faudrait éviter de qualifier d'usagers, accordées aux transports en commun… au point que les seuls inconvénients majeurs et pénalisants des transports en commun sont, qu'à certaines heures et lignes, l'encombrement les rendent inconfortables sans oublier des retards trop fréquents et malheureusement, lorsqu'on nous vante le service public censé être au service de celui-ci, les grèves sauvages ou non!.

La plupart d'entre nous, il reste toujours pas mal de récalcitrants, ne se pose pourtant plus cette  question du choix entre véhicule privé ou commun lors de voyages d'affaires ou de vacances en recourant, assez logiquement, ne fut-ce qu'en gain de temps et d'argent, aux trains et avions tout en n'imaginant même pas envisager de tenir un raisonnement ou, a minima, un questionnement équivalent quant au meilleur choix de mobilité sur de plus courtes et répétitives distances, parfois même pas quotidiennes.

Au coût d'un achat rarement raisonnable et le plus souvent à crédit qui perd de sa valeur plus vite qu'il ne roule s'ajoute, comme déjà évoqué, la panoplie de taxes diverses, les inévitables contrôles (drogue, alcool, gsm, ceinture..) de police avec les amendes qui s'ensuivent tant les motifs de retraits de points, d'oboles à la chose publique sont nombreux sans oublier les assurances, les entretiens et  contrôles techniques, le carburant…, toutes choses qui vous sont étrangères lorsque, usager comme il ne faudrait plus vous appeler, vous, le client, "profitez" des taxes que vous payez pour circuler, détaché de nombre de contraintes, en transport en commun!.
Alors, dans ces conditions actuelles et surtout futures, on peut se demander où réside encore le plaisir de conduire et ce n'est pas l'avènement prochain de la voiture autonome qui, in fine, n'est, sans conducteur, qu'un transport en commun privé en ce que nous délèguerons notre conduite à un ordinateur qui insérera notre module au sein d'un chapelet de modules tels des wagons sur une ligne de chemin de fer.

A l'instar de toutes innovations, certains vont nous ressortir le couplet de la jeune génération soi-disant plus sensible à une mise en commun des ressources, du partage des moyens de communication qui, a contrario des vieux fossiles du XXè siècle, seraient familiers avec ces mutations de mobilité "responsable" mais laissons cela à quelques politiciens/idéologues ou doux rêveurs pour en revenir aux seuls faits, à l'actualité qui, de toute évidence, devrait nous inciter, ne fut-ce que par pragmatisme financier, à nous poser la seule question de l'utilité, car le plaisir sur nos routes ne fait déjà plus partie des données du sujet, de l'acquisition systématique d'un véhicule privé.
Sauf à ce que ce ne soit que par pulsion presque mimétique, par habitude irréfléchie…

Autre article sur le sujet Automobile écrit en 2010: Autos: Silence, ça roule!

Autre sujet sur la question du "bon choix", lire l'article: Acheter ou louer?

Cet article fait partie de la Sélection AgoraVox.
Pour le lire, noter et le commenter sur ce site, cliquez  ICI

12/06/2018

L’Aquarius bloqué en Méditerranée: l’Italie et Malte se rejettent les responsabilités, l’Espagne à la rescousse | Atlantico.fr

L’Aquarius bloqué en Méditerranée: l’Italie et Malte se rejettent les responsabilités, l’Espagne à la rescousse | Atlantico.fr

Commentaire de INFOTOX le Mag:

Que les (ir)responsables des pays membres UE qui, à part qualifier les nouveaux dirigeants italiens de populistes après avoir laissé tant la Grèce que l'Italie se débrouiller et financer ces vagues de migration économique que par la situation incontestable en zones de guerre ou de donner des leçons… aux autres, commencent soit à protéger les frontières partout et autrement que par la seule soumission politique et financière à la dictature islamiste turque , soit à accueillir sur leur sol ces migrants qu'ils laissent s'échouer… ailleurs au risque de multiplier les conflits communautaires "religieux" avec les conséquences tant en troubles à l'ordre public voire au non respect des lois pour tous et toutes au nom de la prépondérance des lois religieuses pour ne pas dire, par pasdamalgame hypocrite, musulmanes.
Ajoutons qu'il est paradoxal de constater l'absence de solidarité de la France, lorsqu'il s'agit de migrants qui viennent de Libye, ce pays parait-il "sauvé" par l'ingérence démocratique de N. Sarkozy).!. 🤔 

01/06/2018

SexyStars Top 10 du mois: Asia Argento, Rita Ora... nues!.

.
Tina Louise
.

SEXYSTARS du Mois

1. Visionnez la vidéo Sexy de:  Tina Louise (colonne droite SexyVidéo).
2. Découvrez les Photos des Célébrités (colonne gauche SexyStars).

SEXYSTARS: ACTRICES

- Claire Nebout
- Asia Argento
- Anne Hathaway

SEXYSTARS/ MUSIC

- Rita Ora

SEXYSTARS: SPORTS

- Alison Riske
- Gabriela Sabatini

SEXYSTARS: TOP MODELS

- India Reynolds
- Darina Vartan Scotti

SEXYSTARS: TV

- Tatiana Laurens
- Aurore Vincenti



15/05/2018

Indécente Europe, phare d'un Occident décadent.




.
.
.
.
.
.
.
.
.

Le moteur franco-allemand  


La première des indécences européennes est constitutionnellement instituée à l'égard de ses propres pays membres de l'UE qui ont à subir constamment l'arrogante vanité des dirigeants français et allemands affichée dans les médias, avant, pendant et au terme de chaque réunion "historique de la dernière chance".

La dialectique ne varie jamais qu'il y ait (souvent) stagnation pour ne pas dire échec ou timide décision sans grande portée, rien ne peut se faire sans ce bon vieux moteur franco-allemand plus poussif et bruyant que performant et discret.
Pour rester dans la symbolique, on pourrait en conclure que la "voiture UE" dont la carrosserie fut bricolée  à l'aide de pièces plus ajoutées qu'assemblées par de multiples "garagistes"  aux intérêts différents, parfois divergents et qui, de toute évidence, concèdent que, face au "moteur franco-allemand" qui retient la seule attention des "mécanos, ils ne sont que pièces rapportées sans grande valeur!.

Le monde est européen

Si, historiquement, il existe bien un continent qui a conquis le monde, guerroyé partout et depuis toujours, envahi des contrées entières en asservissant les peuples qui, en plus d'énormes pertes humaines, voyaient leurs richesses exploitées par les populations devenues esclaves locales au profit des conquérants maîtres du monde, c'est, sans conteste, l'Europe.
Certes, on peut évidemment objecter que d'autres empires ont quelquefois eu les mêmes velléités de conquête quitte à se retrouver en concurrence et, par conséquent, à de très rares exceptions près, se voir défaits et considérablement réduits tant en taille qu'en pouvoirs, aucun d'entre eux n'aura causé autant de bouleversements humains et territoriaux que le continent européen.

Mais, chacun connait l'histoire de l'humanité faite de ces explorations de contrées inconnues, de confrontations guerrières afin de s'installer sur ces régions jusqu'alors vierges de tout envahisseur et, à la limite, l'homme semble ainsi fait que sa curiosité, sa soif de connaissances autres, son besoin d'exploration l'ont toujours entraîné à conduire des expéditions sur et en dehors de la Terre.
Par contre, et c'est ce qui nous parait faire le lien avec le sujet de cet article, c'est cette arrogance occidentale et éminemment européenne d'être à la fois coupable des pires atrocités et accusatrice en chef de celles des autres pays et/ou de leurs dirigeants… pour autant, et c'est bien là que se situe l'essentiel de cette hypocrisie mise en avant par l'étendard de l'absolue nécessité d'actions militaires destructrices au nom de l'ingérence dite démocratique, qu'ils ne soient pas des alliés objectifs, fussent-ils temporaires, de l'idéologie, de la géopolitique que l'Occident, l'Europe défend.
Cette approche différente des "valeurs" selon que vous soyez adoubé, protégé ou non par l'Occident, l'Europe est perçue comme foncièrement injuste par beaucoup et constitue certainement le fondement de la haine ressentie par d'autres qui ne peuvent que constater cette dichotomie entre les beaux discours et les vilains actes!.

Faut-il vraiment rappeler, sans remonter à la préhistoire, les invasions occidentales en Irak, en Libye, le conflit en Syrie et leurs néfastes conséquences pour les populations censées devoir être "protégées", la tolérance envers le nettoyage ethnique kurde par Erdogan tant en Turquie qu'en Syrie et, à l'inverse, l'opposition et la mise en cause systématique, presque puérile envers Poutine quant à sa supposée implication dans à peu près tout ce qui contrarie l'hégémonie occidentale, les manipulations de "preuves" excusables pour les uns qui auraient été abusé à l'insu de leur plein gré mais qualifiées de honteuses fake news lorsque d'autres "preuves" du camp adverse sont portées à la connaissance de tous, notamment grâce aux réseaux sociaux, ce qui, mais c'est un autre sujet déjà traité (Lien ci-dessous) explique l'acharnement politico-médiatique envers ce canal d'informations un peu trop libre et incontrôlé qui a l'inconvénient majeur pour les "démocrates" habitués au monopole des infos diffusées par les "voix de son maître" d'avoir à se justifier, d'admettre qu'ici ou là ce qui était avéré ne l'était finalement pas autant.
Article à lire: Fake News ou True Lies?!.

Pour finir, n'est-il pas quelque peu indécent d'assister à des manifestations de minorités téléguidées par des organisations dont c'est le business et à ces dégradations et/ou vols qui les accompagnent, aux grèves incessantes par manque de dialogue alors même que ses protagonistes s'y refusent ou ne se disent prêts à signer qu'un accord sur base de leurs seuls griefs, notamment en France et en Belgique (sous-région française en termes d'alignement syndical) avec la volonté de remettre au goût du jour la lutte des classes qui, caricaturalement, verraient les uns couverts de champagne et de caviars tandis que d'autres en seraient réduits à la soupe populaire et au quignon de pain.
Tout ceci dans des pays au niveau moyen de richesse qui contraste avec le niveau supérieur de pays du monde qui leur est considérablement inférieur et pour lesquels, périodiquement pour tenter de se donner une bonne conscience, à défaut d'en être conscient, on organise une grande émission de collecte de fonds qui, mais qui s'en soucie?, finit dans les poches des dirigeants corrompus en place dans ces pays… aux sous-sols riches... qui, jamais, quoiqu'il se passe, ne sortent leurs populations de la misère pendant que "nos pauvres" regardent ces reportages-spectacles animés par des people et autres vedettes du show-business.sur leur grand écran ou via le dernier smartphone à la mode, en vacances ou confortablement installés chez eux…!.

Toutefois…

Notons que, même si ce qui précède est incontestable, seuls ceux qui ont la chance d'habiter en Occident et bien plus encore en Europe peuvent publiquement faire ce type de procès sans courir le risque de récolter quelques fâcheux petits ennuis de santé ou de liberté…
Les oppositions politiques ne s'en privent pas au point d'apparaître régulièrement en total décalage des réalités tant l'idéologie, la démagogie électoraliste les aveuglent jusqu'à les discréditer.
Gardons bien en mémoire que la liberté gagnée de haute lutte et, il est vrai aussi, d'actes plus que détestables, de guerres inutiles et autres massacres inqualifiables n'est pas chose indéfiniment acquise, n'est pas garantie à tout jamais et, pourquoi le nier, que l'indécente Europe, phare d'un Occident décadent, pourrait connaître, en boomerang, les diktats de nouvelles puissances affichant subitement "nos" propres travers d'éternels donneurs de leçons… aux autres, sauf qu'en ce cas précis, nous serions... les autres!.

Néanmoins et en Conclusion

Paradoxalement, l'obsession des dirigeants politiques à poursuivre la construction européenne, type Tour de Babel, sera probablement, en temps de mondialisation accélérée, non pas la garantie de peser en tant que puissance parmi les (vraies) puissances mais, a contrario, de subir un déclassement collectif d'autant plus rapide que ses dirigeants ne défendent la pertinence, le besoin de l'adhésion  à l'UE que par des visées électoralistes, démagogiques exclusivement nationales.
Cette Europe technocratique actuelle n'est en rien, des dizaines d'années plus tard, le résultat du projet initial d'une fédération d'Etats à l'instar de ce qui aurait dû être les Etats-Unis d'Europe, ainsi que le défend encore et toujours Mr V. Giscard d'Estaing.

La propagande des dirigeants nationaux qui prétendent que l'Europe, cette Europe, est la seule réponse aux dérives nationalistes, pour ne pas dire fascistes ou communautaires et "religieuses" au travers d'une intégration à marche forcée alors même que l'on constate partout que le recul des valeurs fondamentalement européennes concédé par ces mêmes dirigeants au nom d'un supposé "vivre ensemble" qui, de facto, ne fait que séparer les citoyens en vertu des seules valeurs de leurs propres communautés jusqu'à, pour certains, la prévalence de leurs us et coutumes sur les lois pour tous et… toutes.
A terme, cela signifiera, si rien ne change, l'éclatement de l'Union européenne et le retour aux Etats-nations même si cela prendra du temps car il ne faudra pas compter sur nos dirigeants pour revenir au temps où chacun d'entre eux avait à assumer la seule responsabilité des choix et orientations nationales, tant il est "confortable" pour eux de pouvoir s'abriter derrière des règlements et lois made in UE pour faire appliquer, dans chacun des pays membres, des lois et règlements qu'ils n'auraient pas osé promulguer au vu des risques de tensions mais, surtout, de défaite aux seules élections qui les préoccupent, à savoir les nationales!.

Article sélectionné par le site AGORAVOX
Pour le lire, le noter et le commenter directement via ce site, cliquez  ICI (Agoravox)

11/05/2018

Les Européens songent sérieusement à s'émanciper de l'Amérique de Trump

Les Européens songent sérieusement à s'émanciper de l'Amérique de Trump
.
Commentaire de INFOTOX le Mag
.
Pitoyables dirigeants européens qui, plutôt que d'avoir des relations mondiales équilibrées en fonction de leurs intérêts économiques, géopolitiques, notamment avec la Russie, se sont félicités de l'expansion, payée par l'Europe, de l'OTAN dans les pays de l'ex URSS, de l'indécente tolérance envers Erdogan qui, hors toute désapprobation, poursuit, tant en Turquie qu'en Syrie, son nettoyage kurde.
Alors, parce que D. Trump (pour encore 4 ans!) défie la politique diplomatique du statuquo bienveillant, les voilà qui rêvent de s'émanciper… eux, qui, hormis les sommets de la dernière chance et les bisous bisous face caméras, ne sont même pas capables d'avoir une politique commune… et/ou d'une armée commune dont les militaires parleraient en 27 langues différentes!.

01/05/2018

Sexy Stars: Top10 du mois: Marina Kaye, Sandra Oh... nues!.















.

.


Ana Cheri


SEXYBABES du mois.

- 1. Visionnez la vidéo sexy de - Ana Cheri - (colonne droite dans SEXYVIDEO).
- 2. Parcourez les photos des célébrités suivantes dans (colonne gauche dans Rubriques: SexyStars).

SEXYSTARS: ACTRICES
- Sandra Oh
- Michelle Pfeiffer

SEXYSTARS: TV
- Audrey Crespo-Mara
- Celine Bruneau

SEXYSTARS: MUSIC
- Marina Kaye
- Eliza Doolitle

SEXYSTARS: SPORTS
- Madison Keys
- Maryna Zanewska

SEXYSTARS: TOP MODELS- Marina Deleeuw
- Lauren Anderson





30/04/2018

ACTUS: A la UNE

11/04/2018


Vers des frappes Franco-américaines sur la Syrie : un acte de guerre mais dans quel but ? | Atlantico.fr

Vers des frappes Franco-américaines sur la Syrie : un acte de guerre mais dans quel but ? | Atlantico.fr .

Commentaire de L' INFOTOX:

.

Pourquoi ceux, politiciens occidentaux en tête et leurs relais médias respectifs, veulent-ils brider, contrôler la liberté d'expression sur réseaux sociaux sous prétexte qu'ils seraient infestés de "fake news" et de "théories du complot" qui instilleraient le doute vis à vis de leurs "vérités" de propagande politico-médiatique occidentale.
Justement parce qu'à l'exemple de leurs guerres dites d'ingérence démocratique" (Irak, Libye, Syrie...) déclenchées sur base de "preuves" non vérifiées voire même inventées (documents et photos à l'appui), ces "élites" redoutent que le "peuple" leur rappelle, des années plus tard, l'irresponsabilité coupable qui a motivé ces destructions, ces morts inutiles et le chaos total qui s'ensuivit pour la région néo-colonisée voire en Europe par effet boomerang du terrorisme islamiste ou non!.

Article sur ce sujet: Cliquez  ICI 

10/04/2018


La logique derrière la brutalité assumée par Bachar El Assad | Atlantico.fr

La logique derrière la brutalité assumée par Bachar El Assad | Atlantico.fr .
Commentaire de L' INFOTOX:
.
L'Occident n'apprend rien du passé et reprend les mêmes accusations sur "preuves" non vérifiées pour abattre Assad qu'ils n'ont toujours pas réussi à éliminer.
Tant pis pour la population de ce pays, de cette région qui, une fois de plus, sous couvert d'humanitaire ingérence démocratique sera celle qui, comme ailleurs, subira les conséquences désastreuses de cette probable intervention uniquement justifiée par le constat d'échec géopolitique occidental.
D'ici quelques années, il sera toujours possible de dire qu'en réalité les occidentaux se sont faits, à l'insu de leur plein gré, abuser, manipuler par des vidéos et photos truquées par ceux qui auront, ici aussi, le pouvoir: les islamistes!.
L' INFOTOX
Article à lire: Cliquez sur ce lien  ICI 

08/04/2018


Les Etats-Unis dénoncent une possible attaque chimique en Syrie, la Russie dément

Les Etats-Unis dénoncent une possible attaque chimique en Syrie, la Russie dément .

Commentaire de L' INFOTOX:
.

A partir d'un moment, les fausses infos répétées, les preuves inventées auraient dû inciter les médias à plus de prudence à défaut d'objectivité!.

Eux qui se prétendent informatifs, contrairement aux réseaux sociaux qui les dérangent par leur liberté d'expression et rappel de toutes ces fake news médiatico-politiques "occidentales", ne cessent de contribuer eux-mêmes à leur propre discrédit.

07/04/2018


Pourquoi le parti Islam offre un cadeau à la campagne identitaire de la N-VA

Pourquoi le parti Islam offre un cadeau à la campagne identitaire de la N-VA .

Commentaire de L' INFOTOX:

.

Face à ce scandale antidémocratique, on admire l'absence totale de réactions de toutes ces associations de défense des droits des un()e et des autres toujours si promptes à dénoncer, à intenter un procès à un politicien (hormis de gauche), à un patron de société en mal de parité, à un quidam (hors musulman car il ne faut pas fustiger...) sur réseaux sociaux voire aussi des "collègues" politiciens, ne parlons même pas de la justice, qui ont la condamnation facile pour certains mais le silence hypocrite, complice pour d'autres!.

Une auto-école réservée aux femmes fera-t-elle bientôt son apparition en Belgique ?

Une auto-école réservée aux femmes fera-t-elle bientôt son apparition en Belgique ? .

Commentaire de L' INFOTOX:

.

Le communautarisme essentiellement musulman trace son sillon et profite tant des accommodements accordés par une classe politique, parfois médiatique, qui, par démagogie, électoralisme pense séduire ces "nouveaux" (é)lecteurs que des peurs de certaines femmes de, soit ne pas être de "bonnes musulmanes", soit d'être victimes d'insultes, d'agressions provenant justement de ceux qui osent prétendre les défendre en les mettant en espaces "fermés", sexuellement connotés mais toujours soumis aux volontés d'hommes si faibles qu'ils se cachent derrière des antiques pseudos diktats religieux qui seraient supérieurs aux lois pour tous et toutes... quitte à les changer pour qu'il en soit ainsi!.

06/04/2018


Communales: 'Une femme ne peut pas être tête de liste', selon le fondateur du parti Islam

Communales: 'Une femme ne peut pas être tête de liste', selon le fondateur du parti Islam .

Commentaire de L' INFOTOX:

.

Que disent nos "gentils" politiciens démocrates?.

Il faut poursuivre en justice et condamner tout propos sexiste et/ou qui refuserait l'égalité homme-femme tenu par le "peuple" sur les réseaux sociaux.

Par contre, lorsqu'il s'agit d'un "confrère" fondateur d'un parti politique religieux, surtout s'il se dit musulman, alors nos "bisounours" se réfugient derrière des excuses pour ne pas fustiger, ne pas discriminer en amalgamant toute une communauté... si paisible à ne pas confondre avec quelques individus qui, eux, apparemment, ne tombent jamais sous le coup de lois uniquement valables pour le "peuple"!.