23/10/2018

#Pasdevague : cette grande lâcheté des élites dont la société française doit maintenant payer la facture | Atlantico.fr




Commentaire de INFOTOX le Mag:

Petite leçon de (vraie) information utile, citoyenne, une nouvelle fois, donnée par ces réseaux sociaux que médias et politiciens accusent de tous les maux au point de vouloir les brider, les contrôler… en toute démocratie, bien entendu…
Evidemment, quand un simple hashtag donne la parole à ceux/celles qui, jusqu'alors, étaient réduit(e)s au silence par ceux qui osent se dire leurs porte-paroles, on peut comprendre la gêne, pour ne pas dire la honte, que ces "élites" doivent éprouver!.
La réaction du ministre Blanquer?: supprimons les portables dans les écoles!.
Supprimez les portables, interdisez la diffusion publique, fustigez les réseaux sociaux...
En fait, cachez-nous ces faits que nous, vos "élites" dirigeantes refusons d'admettre car cela nous ferait passer pour des irresponsables soumis aux communautarismes fort peu, contrairement à ce qu'ils proclament, au service de tous les citoyens
Et c'est pourquoi, nous allons brider, contrôler la liberté d'expression, de publication sur ces réseaux bien trop ouverts au "peuple" et tenter de revenir à l'ancien monde où le monopole de la parole, de la "vérité" était l'apanage des seules "élites".