Covid: Démocrature sanitaire ou quand le mépris des "élites" envers le "peuple" prend le pouvoir!. (2020 à 2022)




LA compilation historique de l'arrogance des "élites" exprimée au nom du bien pour le "peuple"!.
La triste réalité du pire du pire!.


Publications de ces compilations par année (2020, 2021, 2022):

Tous les faits marquants, toutes les décisions liberticides, tous les excès de langage de 2020:
 LIEN DIRECT

Tous les faits marquants, toutes les décisions liberticides, tous les excès de langage de 2021:
 LIEN DIRECT

Tous les faits marquants, toutes les décisions liberticides, tous les excès de langage de 2022: 
 LIEN DIRECT


Constatations quant au comportement sociétal des uns et des autres tout au long de cette crise:

Quand des "élites" démocratiques choisissent d'utiliser des mesures liberticides, des discours habituellement tenus par les "élites" dictatoriales, les citoyens du "peuple" ne vivent plus en démocraties mais en démocratures, le plus souvent majoritairement à l'insu de leur plein gré!. 


"ELITES"

Ce que cette crise Covid aura confirmé pour beaucoup, appris pour certains, c'est que les "élites" politiques et médiatiques au pouvoir en démocraties ont assumé de plus en plus ouvertement de brider, de contrôler la liberté d'expression, plus exactement celle des opinions de ceux/celles qui doutent, posent des questions, s'opposent.
A propos des réseaux sociaux que ces pouvoirs ont décidé de brider, de contrôler, tant ces "élites" au pouvoir ont été habitués à disposer de canaux de communication leur permettant de délivrer "leur seule  vérité" qu'ils savaient incontestable par les gens du "peuple" qui, jusqu'alors n'avaient accès à aucun moyen de diffusion libre leur permettant de faire connaître au plus grand nombre leurs opinions (sensées ou non)...
A propos des manifestations en rues que ces pouvoirs qualifient maintenant de non représentatives voire d'illégitimes au motif que même importantes en participation, cela n'est rien en regard de la population totale.
Peut-être faudrait-il leur demander si l'élection d'un président français avec 25% de la population est représentative, légitime!.

"PEUPLE"

Ce que cette crise Covid aura confirmé pour beaucoup, appris pour certains, c'est que le "peuple", depuis trop longtemps et à dessein, segmenté au profit des intérêts bien compris de ces différents pouvoirs démocrates, est incapable de solidarité, soit par absence de réflexion personnelle tant il aura subi un conditionnement de masse mis en place par ces pouvoirs, notamment médiatiques, au point, qu'étant questionné sur un sujet, il répondra par une sorte de copier-coller entendu, vu à la télévision, soit par crainte qu'en soutenant des mouvements citoyens réclamant, par exemple, le retour aux libertés ou à propos d'autres sujets non vraiment soutenus par le "politiquement-médiatiquement correct", il ne soit lui-même "déclassé", fustigé, disqualifié en sous-citoyen à emmerder et ne fasse plus partie du groupe des "bons" citoyens, ceux que les "élites" ont qualifié de responsables si altruistes!.


IMPORTANT: Au  sujet de cette crise Covid, voici quelques articles qui parlent du fond de ce sujet.

Le premier article publié en... Mars 2020... détaillait l'évolution et la fin de cette épidémie dont la date précise avait été clairement mentionnée!, non par "divination" mais comme d'autres scientifiques rapidement écartés des médias et mis au rebut de la "science", par simple examen logique du comportement précédent de tous les virus de type respiratoire.
Mais comme chacun sait, avoir raison trop tôt déplait, dérange...
Article à lire, cliquez sur son titre: Covid19, la "grippette" mondialisée! 
-
Le deuxième article publié en Mai 2021 s'intéressait à la problématique de levée des brevets réclamée par certains alors même que cela, comme il y est décrit, ne résout rien pour les pays visés, pour la population concernée.
Article à lire, cliquez sur son titre: Vaccins: un bien mondial... politique!
-
Le troisième article publié en Février 2022 se voulait critique en démontant la propagande des pouvoirs tant scientifiques que médiatiques qui, se mettant implicitement au service des pouvoirs politiques... démocratiques, ont permis d'instaurer, à l'insu du plein gré de la majorité des citoyens, une démocrature mondialisée privilégiant les devoirs collectifs qui remplace avantageusement, pour ces "élites", les démocraties accordant trop de droits individuels aux "peuples"!.
Article à lire, cliquez sur son titre: Covid: un détail de l'histoire... des virus 

Et... pour ne pas oublier quelques "détails" qui ont marqué le début de l'histoire de cette crise Covid, lisez cet article:
Covid: un détail de l'histoire des... virus

Commentaires